Adultes, Lecture, Post it

#Post it : Rosa Candida de Audur Ava Olafsdottir

 

Résumé officiel : Le jeune Arnljótur va quitter la maison, son frère jumeau autiste, son vieux père octogénaire, et les paysages crépusculaires de laves couvertes de lichens.
Sa mère a eu un accident de voiture. Mourante dans le tas de ferraille, elle a trouvé la force de téléphoner aux siens et de donner quelques tranquilles recommandations à son fils qui aura écouté sans s’en rendre compte les dernières paroles d’une mère adorée.
Un lien les unissait: le jardin et la serre où elle cultivait une variété rare de Rosa candida à huit pétales. C’est là qu’Arnljótur aura aimé Anna, une amie d’un ami, un petit bout de nuit, et l’aura mise innocemment enceinte.
En route pour une ancienne roseraie du continent, avec dans ses bagages deux ou trois boutures de Rosa candida, Arnljótur part sans le savoir à la rencontre d’Anna et de sa petite fille, là-bas, dans un autre éden, oublié du monde et gardé par un moine cinéphile.

Premier paragraphe : « Comme je vais quitter le pays et qu’il est difficile de dire quand je reviendrai, mon vieux père de soixante-dix-sept ans veut rendre notre dernier repas mémorable.Il va préparer quelque chose à partir des recettes manuscrites de maman – quelque chose qu’elle aurait pu cuisiner en pareille occasion ».

 

J’ai aimé : Ce mélange de tendresse et de tristesse, la subtilité du texte, les personnages si particuliers mais attachants, voire surprenants, la douceur qui se dégage du livre.

J’ai moins aimé : Certaines longueurs qui nous donnent parfois l’impression que quelque chose va se passer, et puis non. Parfois on a envie de secouer les personnages tellement ils nous semblent mollassons.

 

Passage mémorable : « Rares sont ceux qui prennent le temps de penser à la mort. Et puis il y a ceux qui n’ont pas le temps de mourir. C’est un groupe qui s’accroît. »

On en ressort : Avec un nombre incalculable de références cinématographiques. On en ressort aussi comme d’une bulle, d’un doux cocon.

 

Titre : Rosa candida

Auteur : Audur Ava Olafsdottir

Éditions : Zulma

Nombre de pages : 336

Parution : 2010

 

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply