Adultes, Lecture

Été 2017 : quels livres emporter en vacances ?

 

Les beaux jours s’installent et les vacances se profilent. A la montagne, sur la plage, à la campagne, où que vous vous rendiez, que vous partiez ou pas, voici ma valise livresque idéale.

Hormis l’intemporel classique, tous les ouvrages que je vous propose de glisser dans votre valise sont des parutions de 2016-2017.

LE CLASSIQUE : Orgueil et préjugés, Jane Austen

La lecture des classiques requiert souvent du temps tant ils sont denses. On aime prendre le temps de les savourer, de profiter de leur compagnie. Avec Orgueil et préjugés, on déguste chaque phrase, on se gausse de la répartie de l’héroïne, on s’indigne, on vibre avec elle, on plonge dans une époque.

Bien plus qu’un classique, Orgueil et préjugés fait partie de ces intemporels qu’on redécouvre à chaque lecture. Jane Austen y met en scène des personnages auxquels il nous est facile de nous identifier, et des sentiments qu’on a beau repousser mais qu’on convoque régulièrement.

Un roman d’une grande intensité qui prend le temps du développement sans pour autant nous ennuyer.

LE FEEL-GOOD BOOK : La ferme du bout du monde, de Sarah Vaughan

En terme de feel-good book, celui-ci capte votre attention dès les premières pages et vous entraine de surprises en rebondissements. La construction narrative est brillamment réussie. Le récit est constamment relancé par de nouveaux événements ou révélations. Et il est excellent en vacances parce qu’il vous transporte littéralement en Cornouailles. Le fond historique et la saga familiale ancrée dans le temps et l’espace donnent une profondeur supplémentaire à ce roman que vous ne lâcherez pas !

 

LE ROMAN FRANÇAIS : Un paquebot dans les arbres, Valentine Goby

Encore une belle et douloureuse saga familiale où nous entraine une Valentine Goby au sommet de son art. Début des années 50, dans une petite ville des boucles de la Seine à une cinquantaine de kilomètres de Paris, Mathilde, encore enfant, voit son père puis sa mère passer de piliers incontournables du village à parias qu’on évite soigneusement. En cause ? La tuberculose, qui les relègue au sanatorium et entraine le placement de leurs enfants.

Fresque à la fois familiale et sociale, Un paquebot dans les arbres est servi par une écriture vivante, vibrante. Un ouvrage lumineux sur une époque, celle des Trente Glorieuses, sur un rapport, celui entre un père et sa fille et au-delà entre une société et ses malades, sur un contexte, celui de la Guerre d’Algérie, sur une période enfin, celle de l’adolescence et ses débordements. Sensible et résolument engagé !

LE ROMAN ÉTRANGER : La voix cachée, Parinoush saniée

Direction l’Iran avec ce deuxième roman de Parinoush Saniée. Sociologue et psychologue de formation, l’auteure place l’enfant différent au cœur de cet ouvrage pour mieux montrer ce que les manques d’amour et de considération peuvent entrainer.

À quatre ans, Shahaab ne parle toujours pas. Protégé par sa mère, il n’a pas conscience de sa différence et vit heureux. Puis il découvre que son entourage, y compris son père, le prend pour un idiot et se moque constamment de lui. Son monde de paix et d’harmonie s’écroule. Comment faire face à la violence psychologique dont il est victime ?
Submergé par la révolte, Shahaab devient un véritable petit démon. Jusqu’à l’arrivée de sa grand-mère. À force d’amour et d’écoute, elle le délivre de sa rage et lui apprend à communiquer. Les voix de Shahaab et de sa mère, Maryam, se mêlent pour raconter cette histoire vraie d’une enfance brisée puis reconstruite.

Un roman émouvant et à l’écriture aussi fine qu’aiguisée.

LE LIVRE DE LA RENTRÉE LITTÉRAIRE 2016 : La succession, Jean-Paul Dubois

Il a atteint le 2ème tour des « Goncourables » en 2016 et a emporté l’adhésion de bon nombre de critiques. La succession, c’est l’histoire de Paul Katrakilis, qui vit à Miami depuis quelques années. Jamais il n’a connu un tel bonheur. Pourtant, il se sent toujours inadapté au monde. Même la cesta punta, ce sport dont la beauté le transporte et qu’il pratique en professionnel, ne parvient plus à chasser le poids qui pèse sur ses épaules.
Quand le consulat de France l’appelle pour lui annoncer la mort de son père, il se décide enfin à affronter le souvenir d’une famille qu’il a tenté en vain de laisser derrière lui.

 

Avez-vous déjà lu un de ces livres ?

Lequel/lesquels aimeriez-vous glisser dans votre valise ?

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply